De Perth à Exmouth
Home
Up
9'000 Km. de routes...
Bulles et poissons
Bestioles & Co.
Tectonique des plaques
Entre ciel et terre
La mer, toujours elle...
Art Aborigène
Le bêtisier
De Perth à Exmouth
De Exmouth à Darwin

10 / 03 / 2003 - 10 / 04 / 2003

Nous poursuivons notre chemin et sommes depuis 3 semaines en Australie. Tellement de choses à voir dans ce pays, des routes droites, longues et désertes, et très peu de cafés internet. Tout cela explique notre relatif silence. Mais vous avez de la chance, nous sommes coincés "à terre" par l'arrivée du cyclone Inigo et avons donc décidé de vous raconter nos dernières péripéties, pour passer le temps ! Après nos 4 premiers mois en Asie, l'Australie s'annonçait comme un grand choc pour notre culture, notre budget, nos habitudes culinaires, bref tout quoi. Le choc fut tel que l'Asie nous semble déjà loin et nous n'en rêvons pas la nuit. Grande nouvelle, nous avons laissé tomber notre sac a dos pour un camping car. Eh oui une maison sur une voiture 4x4, toute équipée. Finis les guesthouses et les restos, maintenant c'est camping sauvage et popote-maison (NDWM: Ouaip, c'est marrant, on dirait un couple de shadoks en vacances à la Bourboule...).

Les paysages traversés sont d'une beauté à couper le souffle. Difficile de se concentrer sur la route quand des eucalyptus géants (70m) vous entourent. Sans parler des plages et des falaises sauvagement belles et sauvagement désertes... Mais y sont ou les australiens ?? Et bien, en dehors de ceux a 4 pattes, nous en croisons très peu. Perth mis à part, les plus grandes villes que nous traversons comptent 2'000 habitants en haute saison ! Des gens très aimables, un peu rustres avec leurs grandes bottes, leur accent du bush et leur bière rivée à la main, mais on s'y fait. Coté esthétique, le point positif c'est que nous nous sentons très beaux et sveltes... Ici la mode est plutôt au mini-short et au gros ventre qui dépasse du tee-shirt (valable pour les garçons comme pour les filles !) - surfeurs exceptés bien sur. En parlant d'animaux, nous ne pouvons pas résister à l'envie de vous dresser la liste de ceux que nous côtoyons chaque jour :

- d'abord bien sur, les kangourous, Christèle en raffole et pousse des hiiii hiii dès qu'elle en voit un... soit 5 à 10 fois par jour !! Il faut dire qu'ils sont adorables, curieux, et si drôles quand ils commencent à faire des bonds. Le seul problème, leur QI limité les pousse souvent à jouer au bord des routes avec les conséquences que vous pouvez imaginer...

Les dauphins, nous avons pu nager avec l'un d'entre eux, dans la mer, pas dans un aquarium. Un souvenir inoubliable (1 de plus !). Sans compter tous ceux que nous avons vu évoluer au loin.

Les corbeaux, sales bêtes qui ont remplacé les coqs d'Asie pour nous réveiller à 6h00 et qui, en plus, bouffent les cadavres de kangourous écrasés beurkkk.

Les perroquets, verts et noirs, blancs et jaunes, roses et gris. Il y en a pour tous les goûts et, même s'ils font beaucoup de bruit aussi, on leur pardonne.

Dans le même registre, des aigles tournoyant dans le bush au-dessus de leur proie. L'un d'entre eux a décollé juste devant nous avec ses ailes déployées, une envergure de plus de 1m50, spectaculaire!

Les requins, pas moyen de faire un pas dans l'eau sans en voir un... Heureusement, ils sont petits et inoffensifs et déguerpissent dès qu'ils nous voient palmer dans leur direction. Une marche sur une plage paumée nous a conduit dans une "shark nursery" ou nous avons pu en observer une quinzaine évoluer juste devant nos pieds.

Les raies, tortues, dugongs (vache de mer pouvant peser près de 2 tonnes) et poissons tropicaux... Blasés, vous avez dit blasés ?

Les emeus, cousins de l'autruche africaine. Pas beaux du tout mais qui peuvent courir à 50 km/h.

Les araignées, pas encore vu celles à dos rouge (venimeuses) mais des gros spécimens tout de même. Elles adorent surgir sous nos pieds dans les toilettes publiques, sympa.

Plus tous ceux que nous n'avons pas encore vus : croco, koalas, et requins baleines (on croise les doigts pour ces derniers, demain peut-être si la tempête ne les a pas fait partir).

Voilà pour notre quotidien... Pour ceux qui connaissent, nous sommes à Exmouth (à mi-chemin entre Perth et Darwin - 4'300 km). C'est LA Mecque de la plongée sur la cote ouest, et nous comptons bien en profiter dans les prochains jours !

Home | Up | 9'000 Km. de routes... | Bulles et poissons | Bestioles & Co. | Tectonique des plaques | Entre ciel et terre | La mer, toujours elle... | Art Aborigène | Le bêtisier | De Perth à Exmouth | De Exmouth à Darwin