Le Nord : To Read
Home
Up
BKK-Le poids des mots
BKK-Le choc des photos
Bangkok-Phuket: Lire
Bangkok-Phuket: Voir
Phuket-Ko Lanta: Bla Bla
Phuket-Ko Lanta: Clic Clac
BKK-Retrouvailles
BKK-Noël en Images
Le Nord : To Read
Le Nord : To Look

11 / 01 / 2003 - 27 / 01 / 2003

Escale à Paï

A peine posé le pied dans ce village du nord de la Thaïlande, nous sommes tombés sous le charme. Très touristique, beaucoup de jeunes, ambiance Katmandu et des activités en veux-tu en voilà. Des nostalgiques vous diront qu’il y a dix ans... il n’y avait que 5 guest-houses à Pai. Mais les locaux ont su gérer l’explosion touristique : des maisons en teck, pas plus de 2 étages et de beaux jardins avec bananiers et bougainvilliers. Nous nous installerons au bord d’une rivière, dans un petit paradis de bungalows en teck foncé perdus au milieu de la végétation. Pai, ce sera pour nous : des balades en vélo, en scooter, à dos d’éléphant; ce sera aussi des sources d’eau chaude, des cascades, un canyon “The Pai Canyon” ! Sans oublier les cours de cuisine, la gastronomie locale, et le rafting... En deux mots, ça bouge Pai ! Un de ces endroits ou l’on ne pensait s’arrêter que 2 jours et ou l’on a passé 1 semaine (c’est ça le luxe d’avoir du temps...).

 

Un éléphant, ça mouille énormément !

Nous avons choisi l’option “rivière”, une balade que soi-disant les éléphants adorent. Nous montons sur une mezzanine pour lui grimper dessus, à même son dos, pas de siège ni de tapis. Sa peau rugueuse et poussiéreuse est recouverte de poils durs, très durs, on croirait des aiguilles. Nous sommes en shorts bien sur... Donc départ pour la baignade. L’éléphant fait des siennes, il s’arrête, recule, arrache des branches au bord de la route. Enfin c’est lui le maître ! Le cornac fait son possible et nous avançons, par à-coups. Arrivé à la rivière, il marque un moment d’hésitation, puis commence à s’enfoncer dans l’eau. Sur ordre du cornac, il baisse son arrière-train, on s’agrippe. Assis dans l’eau, le courant nous baigne de manière rafraîchissante. Le cornac crie à nouveau et là, l’heure de la douche a sonné ! Des trombes d’eau nous submergent. Il balance sa trompe au-dessus de sa tête et nous trempe jusqu’aux os. Quelle puissance ! Une baignade forcée de 15 minutes, on comprend que ça l’amuse, et nous aussi d’ailleurs !

 

Thaï cooking !

Le grand jour ! Aujourd’hui, Thaïs cooking, on ne sait pas à quoi s’attendre, mais on en attend beaucoup. 11 élèves pour une petite femme, ça fait du monde, mais elle s’en sortira bien. Hollandais, israéliens, anglais, allemands et nous pour en connaître un peu plus sur cette nourriture de rêve. Thom, c’est le nom de la cheffe, a sa méthode pour enseigner : on apprend les bases pour pouvoir les utiliser dans plusieurs plats. Aujourd’hui, on ne va faire, enfin vraiment préparer que 3 plats chacun, mais on sera capable d’en faire beaucoup d’autres après. Première leçon, elle se passe au marché. Les légumes : champignons noirs, choux chinois, haricots, coriandre, citronnelle, lime, kafir lime, piments, ail, échalote, tout y passe. Les racines (galangal, gingembre) et les sauces (soya, oyster, fish) complètent l’introduction. Plus tard, après avoir acheté les ingrédients, nous mettons la main à la “pâte” : rouge ou verte, selon les goûts, les pâtes de curry sont la base de beaucoup de plats thaï. On hache menu avec nos couteaux aiguisés, équipés de nos magnifiques tabliers. On n’en finit pas de couper, d’émincer, puis de piler le tout dans un mortier. Une fois la pâte de curry prête, nous attaquons le 1er plat, les “Pad Thaï” ! Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de délicieuses nouilles sautées avec pleins de légumes. Pour cela, on utilise le “wok”, sorte de chapeau à l’envers, un outil magique et indispensable pour réussir les plats asiatiques. Un peu d’huile et on va jeter tour à tour tofu, ail, galangal, viande, légumes, nouilles de riz, sauce... Le tour est joué, on se régale et on est super fier de nous. Aussi bon qu’au resto ! :-) Par la suite on va préparer un curry et une soupe chacun. Un “curry Paneng” et une “Tom Yam” pour Christèle, un “curry vert” et une “Tom Kha Gai” pour moi. C’est pas pour dire, mais on a rarement mangé d’aussi bons plats. Une ventrée qu’on s’est fait ce soir-là ! Rendez-vous est pris pour la 2ème leçon dans quelques jours.

Démarrage en douceur, nous ne sommes plus que 4 et avons pu choisir les plats que nous souhaitions réaliser. Vers 11h30, le découpage commence : citronnelle, galangal, kafir lime... tout cela n’a plus de secret pour nous. Nous préparons à nouveau de la pâte de curry, mais en quantité double cette fois. Celle-ci servira à la préparation des “fish cakes” et de la sauce saté. Ah oui, au fait, nous avons choisi d’apprendre à cuisiner les fameux “Tod Man Plaa” (galettes de poisson épicées), les délicieux “Spring Rolls” (ou nems) et enfin du “Mu Saté” (porc à la sauce saté). Pas très léger tout ça, nous direz-vous ? C’est vrai, nous voulions aussi faire des salades épicées, des salades de papaye verte par exemple, mais Thom a jugé que c’était trop facile pour nous (!). A nous les plats difficiles, donc ! Nous dévorons les “Tod Man Plaa” pour le déjeuner. Délicieux, mais un peu trop salés et pas assez pimentés à notre goût. Qu’à cela ne tienne, nous adapterons la recette à nos palais experts. Ensuite préparation du contenu des nems. Un peu comme des “Pad Thaï” : des pousses de soja, des légumes émincés, de l’ail, du galangal... le tout dans le wok et il ne nous reste plus qu’à rouler ! Très amusant à faire, et finalement beaucoup plus facile que ce que nous pensions. Suit la préparation du porc au saté, en 2 étapes : une marinade savoureuse pour la viande, puis la fameuse sauce cacahuète. Wok et huile de soja pour les nems, barbecue pour le saté, le repas est prêt !

Pas de doute, notre seule envie est de vous faire partager ces saveurs à notre retour... Reste à savoir si la motivation sera toujours aussi grande dans 9 mois ! :-)

 

Home | Up | BKK-Le poids des mots | BKK-Le choc des photos | Bangkok-Phuket: Lire | Bangkok-Phuket: Voir | Phuket-Ko Lanta: Bla Bla | Phuket-Ko Lanta: Clic Clac | BKK-Retrouvailles | BKK-Noël en Images | Le Nord : To Read | Le Nord : To Look